Ajoutez Gloub à vos favoris Conseillez ce site à un ami Pour contacter Gloub Contactez Gloub !  

 
  ACCUEIL
LISTE ORDINATEURS
LISTE CONSOLES
LISTE DE JEUX MICRO NEW
LISTE DE JEUX CONSOLE
GLOUBSTONE
DOCUMENTATIONS
DONATEURS
RECHERCHE / ECHANGE
POURQUOI ?
MUSIQUES DE JEUX MP3
MACHINES TESTEES
AMSTRAD 6128 PLUS
AMSTRAD NC150 NEW
ATARI 2600
ATARI PORTFOLIO
ATARI ST/STF/STE
CBS COLECOVISION NEW
COMMODORE 64
EPSON HX-20
JUPITER ACE
NEC PC ENGINE
NINTENDO GB MICRO
NOKIA N-GAGE NEW
SEGA SATURN
SINCLAIR ZX81
SINCLAIR ZX SPECTRUM
LIENS
 
 
 
 
 

DERNIERES ACQUISITIONS

27/01/2013
1 AMIGA CD32
1 TI99 en boite
1 LASER 310
1 SONY PS3
1 NINTENDO DS1
1 NINTENDO WII
02/09/2012
1 AMSTRAD NC150
1 AMSTRAD PPC512
1 CANON V20
1 CBS COLLECOVISION
1 NINTENDO GBA
1 PHILIPS CDI 210
22/08/2012
1 SEGA MEGA CD 2
1 ORIC ATMOS

04/06/2012
1 NEOGEO POCKET COLOR
27/05/2012
1 PSP 2 SLIM
1 TONNE DE JEUX
20/05/2012
1 GAME BOY ADV. SP
13/05/2012
1 GAME BOY ADV. SP
1 GAME BOY COLOR
+ JEUX
09/05/2012
1 GAME BOY MICRO
08/05/2012
1 SEB TELESCORE
06/05/2012
1 MB VECTREX + 5 JEUX
04/05/2012
1 GAMECUBE + 3 JEUX
1 GAME BOY PLAYER
1 JEU JAGUAR
29/04/2012
1 NOKIA N-GAGE
1 SONY PSP
1 BLAZE MASTER SYSTEM
1 GAMEPARK GP2X
02/12/2001
1 ATARI PORTFOLIO
04/11/2001
1 TOSHIBA HX-34
19/10/2001
1 RADIOLA VG5000
17/10/2001
1 ATARI LYNX II
+JEUX

92 MACHINES

 
 

 
 
 

<<< RETOUR

Le Commodore 64


Cliquez pour agrandir

Il faut bien avouer que le Commodore 64 fut l'un des ordinateurs les plus marquants du début des années 80. Vendu aux alentours de 3000 F, son rapport performances/prix était excellent à sa sortie en Décembre 1982. Successeur du Commodore VIC20, et précurseur de l'Amiga, ses performances et les périphériques dont il disposait en firent un excellent ordinateur personnel, réellement innovant dans le domaine sonore et graphique.

ASPECT GENERAL

On le voit tout de suite : le C64 est... moche. Evidemment, à l'époque, on se disait surtout que cette machine était formidable, mais en matière de design, on a vu mieux, même en ces temps reculés :) En revanche, le C64 bénéficie d'un clavier mécanique (plutôt rare en cette période) de très bonne facture, ce qui est très agréable quand on doit doit taper des lignes et des lignes de code, ou plus simplement jouer. On notera sur ce clavier l'arrivée de touches de fonctions, de couleurs et de symboles mathématiques, et que hélas ce clavier est QWERTY.


Cliquez pour agrandir

Les prises joysticks sont au nombre de deux, et permettent de raccorder des manettes, un crayon optique, ou encore des "raquettes", sorte de manettes à deux directions pour les casse-briques et autres jeux basiques. Le C64 n'est pas livré avec un écran vidéo : on le branche sur un téléviseur, par l'intermédiaire de la prise antenne (ou péritel, avec un adaptateur). Il faut donc rechercher le canal sur lequel émet la machine. Le C64 de base était une version PAL, mais des versions SECAM (comme la mienne) sont également sorties en France.

Le magnétophone est on ne peut plus banal, avec un compteur pour bien repérer les programmes, le chargement des jeux est simple, et demande en moyenne 8 à 10 minutes.


Cliquez pour agrandir

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Système :
Le C64 est doté d'un processeur MOS 6510 à 1 Mhz, 8 bits, mais peut aussi recevoir en option un processeur Z80, afin d'élargir sa bibliothèque locielle (notamment CPM). Pour la petite histoire, Commodore avait racheté MOS juste avant la fabrication du C64 : l'ordinateur est donc 100% Commodore.
On dénombre 23Ko de mémoire système, dont 20Ko de ROM et le reste de RAM. Pour ce qui est de la mémoire utilisateur, on dispose de 38Ko pour des programmes BASIC, mais de 54Ko pour du langage machine. La quantité de RAM totale est 64Ko, ce qui n'est pas si mal pour l'époque.
Le C64 dispose en ROM du Basic Commodore étendu, qui n'est pas si étendu que ça (pas d'accès à la gestion de sprites, ni au synthétiseur !).

Partie sonore :
Le processeur sonore du C64 gère 3 voix indépendantes, sur 8 octaves chacune. 4 signaux sont disponibles : dents de scie, triangle, impulsion variable et bruit. On trouve aussi un générateur ADSR programmable (attack, decay, sustain, release correspondant aux quatres "parties" d'un son) ainsi qu'un générateur d'enveloppe programmable.

Partie graphique :
Le C64 affiche en mode texte 40 colonnes sur 25 lignes, le tout en 16 couleurs. On dispose également d'un mode Haute Résolution atteignant 320x200 pixels.
L'utilisateur peut définir de 1 à 8 objets graphiques animés ("sprites") ayant chacun sa propre priorité (permet de les faire passer l'un derrière l'autre) et de 4 couleurs chacun (total de 16 couleurs). Des fonctions de déplacements, de zoom, et de détection de collision sur ces sprites sont disponibles, de manière hardware. Le C64 est l'un des premiers ordinateurs à proposer ce système de "sprites".

Périphériques & capacités d'extension :
Lecteur de cassettes : ce lecteur provient en fait du VIC20.
Lecteur de disquettes : la transmission des données, en mode série synchrone, est extrêmement lente. Certains programmes seront plus rapides à charger sur K7 que sur disquette !
Cartouches diverses : extension du BASIC, Processeur Z80, cartouche RS232, cartouche Réseau, ...
Joysticks, raquettes, crayon optique, souris,
Imprimantes.


Cliquez pour agrandir

Comme on le voit sur la photo précédente, le C64 ne manque pas de connecteurs. De gauche à droite, on trouve le réceptacle à cartouches, les sorties vidéo, le connecteur Audio/Vidéo, le port série pour imprimantes et unités de disque, le port cassettes, et finalement le port utilisateur, dans lequel peut venir s'enficher par exemple, une carte permettant de diriger un robot.

Prix : 3990 Fà sa sortie, 2990 F en 83.

PROBLEMES DE COLLECTIONNEUR

Le C64 n'est pas un modèle de solidité... Déjà neuf, l'image qu'il procurait par le biais de sa prise antenne était souvent de piètre qualité, même sur les versions disposant d'un adaptateur péritel. Le chip vidéo est très fragile, et a une certaine tendance à chauffer : mieux vaut enlever les plaques de métal protégeant la carte mère, ainsi les circuits respireront mieux. Le lecteur de disquettes a une bonne durée de vie, et le lecteur de cassettes est increvable.

<<< RETOUR

Sources :
- Commodore 64, Ordinateur Personnel (Procep) : documentation d'origine
- Le Musée Virtuel de Philippe Dubois

 
 
 


Ce site est protégé par les lois françaises concernant les droits d'auteur.
Toute recopie, même partielle, sans autorisation pourra être passible de poursuites.