Ajoutez Gloub à vos favoris Conseillez ce site à un ami Pour contacter Gloub Contactez Gloub !  

 
  ACCUEIL

LISTE CONSOLES

LISTE MICROS
LISTE PC NEW
LISTE DE JEUX MICRO
LISTE DE JEUX CONSOLE
GLOUBSTONE
DOCUMENTATIONS
DONATEURS
RECHERCHE / ECHANGE
POURQUOI ?
MUSIQUES DE JEUX MP3
MACHINES TESTEES
AMSTRAD 6128 PLUS
AMSTRAD NC150
AMSTRAD PC1640 NEW
ATARI 2600
ATARI PORTFOLIO
ATARI ST/STF/STE
CBS COLECOVISION
COMMODORE 64
EPSON HX-20
JUPITER ACE
NEC PC ENGINE
NINTENDO GB MICRO
NOKIA N-GAGE
SEGA SATURN
SINCLAIR ZX81
SINCLAIR ZX SPECTRUM
LIENS
 
 
 
 
 

DERNIERES ACQUISITIONS

07/04/2018
1 COMPAQ CONTURA 400E
1 TOSHIBA SATELLITE 220CS
01/04/2018
1 AMSTRAD PC1640 HD20
27/01/2013
1 AMIGA CD32
1 TI99 en boite
1 LASER 310
1 SONY PS3
1 NINTENDO DS1
1 NINTENDO WII
02/09/2012
1 AMSTRAD NC150
1 AMSTRAD PPC512
1 CANON V20
1 CBS COLLECOVISION
1 NINTENDO GBA
1 PHILIPS CDI 210
22/08/2012
1 SEGA MEGA CD 2
1 ORIC ATMOS

100+ MACHINES

 
 

 
 
 

<<< RETOUR

L'Amstrad PC1640 HD20


Cliquez pour agrandir

L'Amstrad PC1640 est un PC XT (= de première génération), et le successeur du PC1512, donc il corrige pas mal de défauts. Il s'agit pour Amstrad, en 1987, de positionner ce PC comme une machine bureautique et familiale, moitié prix par rapport à la concurrence (environ 1500$ aux USA, où il se dénomme PC-6400). Une diversification voulue par Amstrad, absolument pas causée par une baisse des ventes du CPC comme je peux le lire ici ou là : en 1986/87 le CPC marchait très bien pour les familles qui ne pouvaient pas mettre 10 ou 12 000F dans un PC.

Voici donc le PC de Monsieur Tout-le-monde, conçu pour être simple.

ASPECT GENERAL


(Notez le budget "effets spéciaux")


Cliquez pour agrandir

Amstrad opte avec le PC1640 pour la teinte beige/moche des PC des années 80. Cependant, on note que l'ensemble est RELATIVEMENT compact et léger, notamment grâce au fait que l'alimentation de toute la machine se trouve dans l'écran (comme dans un CPC), et que sa puissance n'est que de 57W. L'écran monochrome (MD) ou couleur (ECD) se cale sur l'UC, dans un emplacement dédié. Le clavier se branche sur le côté de la bête, et est assez confortable. La disposition des touches est standard pour un clavier XT, différente des claviers auxquels nous sommes aujourd'hui habitués. Fin des années 80 oblige, certaines mentions sont imprimées en rose fluo :)

Question connexions, c'est pas mal foutu avec une prise série, parallèle, clavier, souris, une prise joystick sur le clavier compatible CPC (!!!), et 4 emplacements pour cartes ISA 8bits - un des quatres est non accessible par Mr Tout-le-monde, car il s'agit de la carte contrôleur.

2 inconvénients majeurs au niveau connectiques :
- premièrement la prise souris est spécifique Amstrad, et il faut en plus utiliser la version Amstrad de mouse.com pour la faire fonctionner...
- deuxièmement le fait d'avoir l'alimentation dans l'écran OBLIGE à utiliser cet écran. Si on veut upgrader le PC en VGA, c'est compliqué - il est en EGA, il faut l'accepter comme il est !


Cliquez pour agrandir

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Système :
L'Amstrad PC1640 est doté d'un processeur Intel 8086 16 bits cadencé à 8Mhz. Il est disponible en version :
- SD (Single Drive : un seul lecteur de disquette 5"1/4. Je pense que cette version est rare...),
- DD (Double Drive : 2 lecteurs 5"1/4),
- HD (Hard Drive : disque dur de 20 ou 30Mo).

Cette version "HD20" possède un disque dur MFM de 20Mo - le standard MFM étant le précurseur de l'IDE PATA, qui est lui-même le précurseur de l'IDE SATA.

Au niveau des améliorations par rapport au PC1512, le PC1640 possède 640Ko de mémoire RAM (ça peut paraître ridicule aujourd'hui, mais à l'époque c'était suffisant et recommandé par Microsoft), la gestion de l'EGA et un écran compatible, et des corrections logicielles de certaines bugs pénibles.

Partie sonore :
Un bon vieux speaker à l'ancienne, le volume est réglable sur le côté de la machine.

Partie graphique :
Un écran Enhanced Color Display (ECD), permettant d'afficher de l'EGA, donc 16 couleurs simultanéement dans une palette de 64 couleurs, dans une résolution de 640x350.

Périphériques :
Les 3 emplacements ISA 8bits disponibles permettent d'ajouter 3 cartes : un capot (voir ci-image dessous) permet d'y accéder sans démonter toute la machine, et surtout sans faire de bêtise... la date de construction de la machine est gravée dans le plastique du capot intérieur.


Cliquez pour agrandir

PERFORMANCES / LUDOTHEQUE

L'ordinateur est fourni avec 4 disquettes, comportant un DOS de chez Locomotive (oh, comme pour le CPC!), une version de GEM (une surcouche graphique, concurrente de Windows, développée par Digital Research), et des utilitaires comme NVR.EXE (NVR = "Non Volatile RAM") qui permet d'accéder à la configuration de la bête. Sur ce genre de machine, pas de BIOS, on peut uniquement configurer avec un exécutable (voir photo ci-dessous).


Cliquez pour agrandir

Le PC1640 est compatible avec de très nombreux programmes PC XT, et sur les images ci-dessus on peut voir Popcorn et Grand Prix Circuit tourner en version CGA (4 couleurs).

 

PROBLEMES DE COLLECTIONNEUR

Ces vieux PC sont caractériels, l'Amstrad n'échappe pas à la règle.

Le lecteur de disquettes 5"1/4 de l'Amstrad est un lecteur 360Ko DD, ou Double Density, compatible uniquement avec des disquettes DD 48TPI.
Si votre lecteur de disquettes n'arrive plus à lire aucune disquette, il faut probablement nettoyer sa tête de lecture : soit avec une disquette de nettoyage 5"1/4 imbibée d'alcool à 90° pure, soit en démontant le lecteur et en nettoyant la tête au coton tige+alcool. La disquette de nettoyage étant très chère aujourd'hui, je suis devenu le champion du démontage en moins de 5 minutes.
Important : on ne pourra écrire une disquette pour l'Amstrad qu'avec ce type de lecteur 360Ko (qui se connecte parfaitement sur n'importe quel 486 ou Pentium, du moment que le BIOS gère les lecteurs de disquettes 360Ko). Les lecteurs 5"1/4 de 1,2Mo (HD) qu'on trouve encore ne pourront que lire les disquettes 360Ko, et pas les écrire (ou alors elles seront illisibles sur l'Amstrad).

Le disque dur, maintenant... si vous avez un disque dur, et constatez un message "Disque dur pas prêt" au démarrage, 2 cas de figure :

1. Les disques durs de l'époque "prennent leur temps" pour démarrer, essayez de faire un Ctrl+Alt+Del (le Del du pavé numérique) pour faire un Reset soft, et laisser le temps au disque de se lancer.

2. Si ça ne fonctionne pas... ça se corse. Comme tout PC de 30 ans, le disque est probablement resté sans tourner pendant des années. Cela peut avoir pour effet de coller la tête de lecture soit sur son emplacement de "garage" (un coup de bol dans votre malheur), soit en plein milieu du disque. Il faudra donner un coup assez fort et très sec sur la tranche du disque dur avec un manche de tournevis en caoutchouc par exemple pour décoller la tête. Ensuite, en le rebranchant, si vous entendez le disque redémarrer mais qu'il ne fonctionne toujours pas, il faudra mettre du WD40 pour lubrifier le servo qui commande la tête de lecture. Plus de détails ici : https://forum.system-cfg.com/viewtopic.php?p=131973#p131973

Pour tout ce qui concerne la remise en route d'une machine de ce type (et pas d'un Pentium 4 OK?...), n'hésitez pas à rejoindre ce forum : https://forum.system-cfg.com/

Si vous voulez suivre les différentes étapes de la remise en route de ce PC1640 en particulier, c'est ici : https://forum.system-cfg.com/viewtopic.php?f=3&t=8938

<<< RETOUR

Sources :
- Le site Internet (1.0 :) de Cliff Lawson, un ancien développeur Amstrad, où vous trouverez une multitude d'information, les images des disquettes d'origine, des adresses, etc...
http://www.freetimeweb.nl/home/computer/alt/lawsons-amstrad-computer_site/web.ukonline.co.uk/cliff.lawson/index.htm

 
 
 


Ce site est protégé par les lois françaises concernant les droits d'auteur.
Toute recopie, même partielle, sans autorisation pourra être passible de poursuites.